Espaces

Parler d'architecture des espaces, c'est une façon d'évoquer l'architecture en tant que domaine d'activité des architectes, un domaine que l'on pourrait situer quelque part entre l'art savant de la conception des espaces habités et la science empirique de leurs mise en oeuvre. Si j'évoque cette pratique d'une façon aussi distante, c'est que la discipline doit aujourd'hui se renouveler radicalement pour les raisons écologiques que l'on sait. Mais cela tient également à la polysémie que ce mot à pris à mes yeux au fil des années notamment à travers l'idée de système. Voici quelques projets emblématiques de cette activité telle que je l'ai pratiquée un peu avant que cette urgence écologique ne s'affirme aussi nettement, c'était au début des années deux mille, pendant qu'un autre monde — numérique — était en train d'émerger et qui orientera singulièrement la suite de mon parcours. Ces projets sont donc le reflet, au-delà du contenu architectural qu'ils représentent, du choix technologique qui fut le mien en tant qu'architecte: celui des logiciels libres et open source, des technologies émergentes à l'époque. De la quantité de projets auxquels j'ai pu participer de près ou de loin en tant qu'architecte libéral, il y a notamment un projet qui a vu le jour au pied de la Butte Montmartre, une démesure urbaine non réalisée — et pour cause — enfin quelques esquisses et des visuels réalisés parfois en tant que concepteur, parfois en tant qu'illustrateur.